loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Médias sociaux : 10 stéréotypes qui ont la vie dure

Médias sociaux: 10 stéréotypes qui ont la vie dure

 

Un stéréotype est une représentation caricaturale figée. Étant constamment sous les feux des projecteurs, les médias sociaux en sont évidemment victimes. Malheureusement, ce sont souvent les personnes qui en connaissent le moins qui les alimentent! En tant que gestionnaires de communautés, il était de notre devoir de mettre fin à dix des plus courants préjugés sur les médias sociaux et de rendre compte de la réalité!


Les médias sociaux te coupent de la « vraie vie »

Le stéréotype du « geek » - passant sa vie sur l’ordinateur, passionné de mangas et de jeux vidéos, accordant peu d’importance à son physique (…) - semble avoir fait un peu trop de chemin. Certes, l’écran est toujours présent pour se connecter aux réseaux sociaux, mais parlons plutôt du fourmillement social, ce partage de contenus multimédias, de culture; ces rencontres et interactions avec nos proches mais aussi des personnes du monde entier!

Geek n.m. Personne qui se passionne exclusivement pour un domaine donné en y consacrant tout son temps.

Et puis, qu’est-ce que la « vraie vie »? Créer du lien social est un besoin inscrit dans notre ADN, les réseaux sociaux permettent en réalité de démultiplier ce phénomène au delà des «limites spatiotemporelles», avec uniquement une connexion Internet! Évidemment, les liens « numériques » n’auraient pas cette même saveur sans les liens « de proximité ». De ce fait, regardons plutôt les réseaux sociaux comme des outils pour profiter davantage de notre vie… tout simplement.

Les médias sociaux sont dangereux pour la vie privée

Au delà des rares problèmes de sécurité pour nos informations personnelles sur les réseaux sociaux, il faut savoir que le réel danger vient surtout de la façon dont on utilise ces outils et si on les utilise avec excès.
En clair, c’est à vous de réfléchir aux informations que vous souhaitez partager « quasi publiquement » sur Internet. Vous êtes le seul décisionnaire face à ce choix et nous vous conseillons de faire le choix de la prudence plutôt que de l’excès ou de l'insouciance. Au minimum, apprenez à utiliser les réglages de paramètres de confidentialité (sur Facebook notamment) : c’est primordial.

Les médias sociaux, c'est uniquement pour les geeks

On aurait pu croire ça, surtout au commencement de Facebook et Twitter, mais en réalité pas du tout. Pas besoin d’être un fanatique de nouvelles technologies ni un pro de l’informatique pour utiliser les réseaux sociaux !
Il faut seulement avoir envie d’apprendre à les utiliser correctement. Ensuite, l’apprentissage se fait assez facilement et naturellement. Pas besoin d’avoir étudié les tenants et les aboutissants de l’utilisation d’un ordinateur pour pouvoir utiliser Facebook ou Twitter. Ce sont des médias sociaux imaginés et développés pour le grand public. Cela explique pourquoi une personne sur sept sur Terre est dorénavant sur Facebook !

Les médias sociaux ne sont faits que pour les gens issus de la génération Y

La génération Y, ce sont ceux qui sont nés entre 1980 et 2000... avec l’ordinateur, les téléphones portables et les jeux vidéos entre les mains! Ainsi, nous sommes tout à fait conscients qu’il est plus simple pour cette génération de se familiariser avec ces outils. Par déduction, beaucoup vont penser qu’il n’a que ces «jeunes» sur les médias sociaux. Qu’ils ont été construits par eux et pour eux.

Cependant, les statistiques contredisent cela. Une étude sortie en Mai 2012 montre que les plus de 35 ans:

  • Sont majoritaires sur Pinterest, Twitter et LinkedIn (plus de 50%),
  • Représentent plus de 33% des utilisateurs de Facebook et Google Plus.

Encore une fois, il ne faut pas se fier aux apparences!

Les médias sociaux, c'est seulement pour jouer, partager des photos de bébé et des vidéos de chats!

Facile comme critique. Forcément, nous avons tous dans nos contacts des énergumènes qui passent leur journée à décrire les moindre faits et gestes de leur bébé, à partager des vidéos de chats, à « aimer » et commenter tout ce qui bouge, à poster 500 photos par semaine, à se vanter, à rajouter des fautes au milieu de leurs fautes d’orthographe, ou encore à nous envoyer – à notre grand désespoir - des demandes incalculables pour des jeux sans intérêt!

D’accord, c’est aussi ça les réseaux sociaux, mais pas seulement.

Les réseaux sociaux ont surtout permis de révolutionner la communication. Ils sont autant de moyens pour, par exemple:

  • Garder contacts avec les amis et la famille (Facebook)
  • Trouver un travail et se construire un réseau professionnel (LinkedIn, Viadéo)
  • Se tenir au fait de l’actualité (Twitter)
  • Partager son point de vue, ses conseils, ses avis, ses opinions...
  • Socialiser, travailler et communiquer!

Travailler sur les médias sociaux, ce n'est pas un vrai métier. Tu passes ta journée sur Facebook!

Voici une façon un peu réductrice - et malheureusement trop souvent entendue - pour décrire le travail de gestionnaire de communautés ! Travailler sur les réseaux sociaux est un travail de communication, 24h/24, 7j/7 où il faut être à la fois prudent et extrêmement réactif. Il s’agit d’être omniscient, d’être présent partout, tout le temps, de tout voir, de répondre à tout ou presque... et d’animer tout ça!
Puis travailler sur les réseaux sociaux ne se résume rarement qu’à un seul réseau tel que Facebook. Il en existe bien d’autres qui sont tout aussi chronophages: Twitter, LinkedIn, Pinterest, Google Plus, Instagram, Foursquare et nous en passons...

A lire également, notre article: "10 choses à ne pas dire à un gestionnaire de communauté"

Gérer les médias sociaux d'une entreprise? N'importe qui peut le faire!

Malheureusement, c’est encore une idée très répandue! Car les gens ne voient que le côté personnel d’un réseau social (ajouter une photo, cliquer sur «j’aime», mettre à jour son statut...).

Alors qu’en réalité gérer professionnellement des réseaux sociaux pour une entreprise est bien différent! Cela demande, entre autres, de solides connaissances en marketing, en communication et en ressources humaines. Puis il faut savoir animer ces réseaux, être un minimum créatif et avoir de solides aptitudes linguistiques (excellente orthographe, bilinguisme...). Et enfin, il faut savoir utiliser correctement chaque réseau social, et ça, ce n’est pas une mince affaire!

Les médias sociaux ne coutent rien

C’est vrai qu’à la différence des publicités pour la télévision, des campagnes d’affichages ou des bannières sur Internet, ouvrir un profil sur les médias sociaux ne coûte rien. Cependant, en entreprise, tout le temps dédié à la gestion professionnelle de ces médias a un prix, surtout s’il y a besoin d’embaucher un gestionnaire de communautés à temps plein.

De plus, il existe quand même d’autres moyens de «dépenser de l’argent» pour optimiser sa visibilité sur les réseaux sociaux:

  • Offres et options pour augmenter la visibilité de ses publications (Facebook)
  • Publicités et liens sponsorisés (Facebook, Twitter),
  • Abonnements pour avoir plus d’options (LinkedIn)

Les médias sociaux, ce sont tous les mêmes

Ce stéréotype revient à dire : les chaines de télé sont toutes les mêmes. Ou les magazines, les radios, les journaux...! En réalité, en creusant un peu, on constate que chaque réseau a différents usages et est adapté à différentes cibles.

Au niveau professionnel, certains réseaux permettent:

  • La gestion du service client et des relations publiques (Twitter, Facebook)
  • La génération de trafic sur votre site Web d’entreprise (Twitter, Facebook, Pinterest, LinkedIn, Google Plus)
  • L’optimisation du référencement (Facebook, LinkedIn, Google Plus)
  • D’encourager les ventes (Twitter, Pinterest, Foursquare)

Tout dépend de votre stratégie mais aussi des effets de modes auprès des différentes populations! Car les outils se multiplient, avec une durée de vie plus ou moins longue. Mais la dimension sociale basée sur les interactions et le partage, elle, va perdurer.

Les médias sociaux ne vont pas durer

Cette idée de « mode des médias sociaux », est tout de même de moins en moins répandue. Facebook (le plus grand d’entre tous pour le moment) s’est mondialisé dès 2006. Ça fait un petit bout de temps déjà. Les gens commencent à comprendre que ces nouveaux moyens de communication sont partis pour durer et qu’il s’agit d’un changement durable de nos relations sociales.

Certes, il y aura sans aucun doute des métamorphoses dans les années à venir. Mais ce style de communication facile, rapide et sans frontière durera. Alors apprenez à les connaître et à les apprivoiser si ce n’est déjà fait. Et oubliez tous ces stéréotypes sans fondement.


Pour terminer, cette petite citation africaine illustrant bien ces stéréotypes qui ont la vie dure…

"Attends d’avoir traversé la rivière pour dire que le crocodile a une sale gueule"


 



Cet article a été écris grâce à la collaboration de deux Community Managers montréalais :

  • Sonia Frangeul, gestionnaire de communautés / blogueuse chez Espresso Communication à Montréal et nouvellement blogueuse invitée sur Vitamin-E
  • Julien Valat, gestionnaire de communautés chez La Clinique à Montréal et rédacteur en chef sur le blog Vitamin-E

 

Quelques articles que vous allez aimer...