loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Facebook: Les sites d'échanges de likes, illusions et désillusions

Facebook: Les sites d'échanges de likes, illusions et désillusions

Vous avez une page Facebook d’entreprise? Vous souhaitez avoir plus de visibilité, plus d'interactions et donc, plus de fans? Comment faire?

  • L’achat de fans? Une pratique ridicule et inutile... Autant jeter l’argent pas les fenêtres. Notre article.
  • La méthode du followback? Une pratique bonne pour les adolescents à la recherche d'une prétendue popularité. Notre article.
  • Les sites d’échanges de likes? Voilà une nouveauté qui demande à ce que nous nous y intéressions de plus près. Et quoi de mieux que de tester ces nouveaux outils pour pouvoir donner correctement notre avis?

Le principe des site d’échange de likes, c’est quoi?

C’est très simple. Des pages Facebook défilent une à une dans une visionneuse. Vous suivez les pages que vous désirez et vous ignorez les autres. Dès le moment où vous avez suivi une page, votre propre page Facebook professionnelle devient «active» dans la visionneuse. Ainsi, les autres inscrits peuvent maintenant voir votre page Facebook et en devenir fan s’ils le désirent. Mais vous ne gagnerez pas plus de fans que de likes que vous avez donnés.

Le Test - Nous avons échangé des likes !

Afin d’écrire cet article de façon objective, j’ai testé au nom de notre entreprise La Clinique Conseil + Image, deux sites d’échange de likes: likes-exchange.com et likebaguette.com

  • Première étape: S’inscrire. Enregistrer sa page Facebook pour laquelle on désire gagner des fans.
  • Deuxième étape: Ouvrir la visionneuse et devenir fans des pages qui nous intéressent.
  • Troisième étape: Attendre. Et regarder le nombre de fans de notre page augmenter.
Publicité

Des illusions...

Contrairement aux autres systèmes pour augmenter le nombre de fans sur sa page Facebook, celui des échanges de likes semble plus intéressant pour ceux qui se soucient de la «qualité» de leur fan.

En effet, d’une part, il semble moins évident de se faire suivre par des faux profils ou des robots (inscription nécessaire, système de captcha...). D’autre part, vous décidez des pages que vous allez suivre donc votre mur d’actualités n’est pas pollué par des informations qui ne vous intéressent pas.

Au final, le nombre de fans sur votre page Facebook professionnelle augmente bel et bien: plus d’une trentaine de fans gagnés en quelques jours sur la page de notre entreprise.

Désillusions...

Mais malgré le fait que notre page Facebook professionnelle ait vu son nombre de fans augmenter, les sites d’échanges de likes ne nous ont pas convaincus. Pour quelles raisons?

C’est chronophage

Si vous commencez à être vraiment regardant quant aux pages pour lesquelles vous allez devenir fan, alors cela va vous demander beaucoup, beaucoup de temps. Le système de visionneuse est extrêmement lent et long à charger. De plus, il faut vraiment trouver les pages Facebook intéressantes au milieu d’une pagaille de pages aussi inutiles et inintéressantes les unes que les autres.

Vous devenez fan de n’importe quoi

Rapidement, vous ne vous offrez plus le luxe de choisir les pages que vous allez suivre. C’est bien trop long. Alors vous suivez n’importe lesquelles pour vous permettre de gagner plus de fans. C’est le début de la fin. Votre mur Facebook sera durablement pollué par des informations qui ne vous intéressent pas... Et le nettoyer sera d’autant plus long!

N’importe qui vous suit

Si vous ne prenez plus le temps de choisir les pages dont vous devenez fan, alors dites-vous que les autres font exactement pareil. Résultat? Vous êtes suivi par n’importe qui.

Dans le cas de La Clinique, nous estimons que moins de 15% de nos nouveaux fans pourraient potentiellement être réellement intéressés par notre entreprise et nos articles (ce sont des professionnels, des entrepreneurs...). Pire encore, nous estimons que près de 30% des nouveaux fans ainsi gagnés seraient de faux-profils (moins de 10 amis, pas de photos, utilisation de pseudos, profils très récemment inscrits...)

Vous ne gagnez aucune interaction

Bien évidemment, ce que nous savions déjà plus ou moins se confirme: malgré la trentaine de fans gagnés sur notre page Facebook professionnelle, nous n’avons gagné aucune véritable interaction.

Au même titre que toute autre pratique pour gagner des fans très rapidement, vous ne vous retrouvez qu’avec des chiffres sur un compteur et non de véritables «participants». Des fans-fantômes comme nous aimons les appeler. Sans compter ceux qui vont se désabonner aussi vite qu’ils se sont abonnés à votre page (et il y en a!).


Conclusion et Conseil

Les sites d’échanges de likes sont aussi inutiles professionnellement que l’achat de fans, la méthode du followback ou bien des systèmes comme Metwee. Bien que totalement gratuits, ces sites sont une perte de temps considérable ou la quantité se substitue encore une fois à la qualité. Nous vous conseillons donc de ne pas tomber dans les filets de ces sites qui vous feront perdre du temps (et donc de l'argent, si vous faites ça pour votre entreprise...).

Pour finir, tester ces nouveaux outils nous a aussi permis de confirmer que le nombre de fans sur une page Facebook ne veut plus rien dire, car ceux-ci peuvent, aujourd’hui, être gagnés de manière très artificielle. Pour juger de la popularité d’une page Facebook, préférez plutôt jeter un oeil sur les interactions: nombre de likes sur les publications, nombre de commentaires, messages, partages etc... Ces intéractions sont, quant à elles, beaucoup plus compliquées à développer et témoignent de la vraie popularité d'une marque ou d'une entreprise.

Quelques articles que vous allez aimer...