loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Utiliser les médias sociaux comme source d’information

Utiliser les médias sociaux comme source d’information

Internet a permis, depuis quelques temps déjà, de révolutionner le traditionnel triptyque de l’information (télévision - journaux - radios), poussant ainsi les plus grands médias internationaux à développer leur présence sur le web. Obtenir une information en quelques clics est devenu bien plus simple pour beaucoup! Mais très récemment, l’avènement des réseaux sociaux a mis en avant un nouveau moyen de s’informer, plus direct et plus rapide.


Un essor incontestable

Facebook et Twitter, pionniers dans le domaine, représentent des bases d’informations conséquentes car elles sont alimentées en direct, par des dizaines de millions de personnes. Mais leur légitimité en tant que source d’information n’était pas faite dès leur apparition.

En effet cette légitimité s’est construite au cours des années, essentiellement grâce à certains professionnels de l’information qui ont vu en ces réseaux, l’avenir du journalisme.

Aujourd’hui, ces mêmes journalistes n’hésitent pas à utiliser les réseaux sociaux - Twitter en tête - comme sources d’information pour réaliser leurs enquêtes et leurs recherches. Au risque, quelquefois, de ne pas vérifier l’information autrement...


Une rapidité sans préalable

L’avantage de ces plateformes est que les informations peuvent être facilement reprises et distribuées par tous, à très grande échelle et en un clic seulement. Ainsi les informations se retrouvent sur votre écran d’ordinateur avant-même qu’un site Internet ou un blog ait publié un article sur le sujet (et nous ne parlons pas des médias traditionnels, encore plus en retard).

Aujourd’hui, vous aurez donc les informations plus rapidement sur votre fil de messages Twitter que sur tout autre médias. Par exemple? Le raid américain contre Osama Ben Laden, l’affaire DSK à New York, la mort de Whitney Houston, les résultats des élections présidentielles françaises... Toutes ces informations, et bien d’autres, se sont d’abord retrouvées sur Twitter avant d’être reprises par les médias.


Une véracité discutable

Cependant, l’inconvénient principal d’utiliser les médias sociaux comme source d’information réside dans le fait que l’information publiée n’est pas toujours vérifiée ni même vérifiable (rapidement du moins). Ce qui laisse quelquefois place aux rumeurs les plus folles. Par exemple, les «fausses morts» de célébrités sont très courantes sur Twitter, au grand dam de celles-ci qui doivent souvent démentir l’annonce de leur propre mort (Adèle, Kanye West, Robert Pattinson...)


Notre conseil

Utiliser les réseaux sociaux pour s’informer est maintenant incontournable si vous voulez les informations instantanément et avant tout le monde. Pour cela, Twitter est selon nous, la plateforme la plus intéressante et la plus réactive face à l’actualité (consultez notre dossier pour vous créer un compte Twitter). Cependant il faut souvent prendre l’information avec des pincettes car comme nous le disions plus haut, les rumeurs, les erreurs ou les imprécisions existent.

De ce fait, lorsque vous voyez apparaître une information qui vous semble capitale, prenez ne serait-ce que quelques secondes pour décider si elle semble véridique avant de la reprendre et de la diffuser. Par exemple, nous vous conseillons de toujours regarder qui sont les auteurs des tweets qui diffusent cette information. En effet, si l’information est écrite ou bien reprise par un journaliste, alors elle a bien plus de chances d’être véridique.

Quoiqu’il en soit, soyez toujours très prudents quant aux informations publiées sur les réseaux sociaux. Bien que la plupart soient vraies, n’oubliez jamais que reprendre et diffuser une information fausse pourrait nuire à votre image ou bien à celle de votre entreprise (selon le compte Twitter ou Facebook que vous utilisez).

Soyez réactifs, cherchez éventuellement le scoop, mais ne soyez pas trop imprudents.

Quelques articles que vous allez aimer...