loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Facebook, Twitter: Acheter des fans? Fausse bonne idée!

Facebook, Twitter: Acheter des fans? Fausse bonne idée!

Vous ne rêvez pas. Certaines personnes et entreprises sont aujourd’hui prêtes à payer pour faire augmenter leur nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux. Le phénomène prend tellement d’ampleur que les sites Internet proposant des «packs de fans Facebook» fleurissent sur le web. Malheureusement, ce système ressemble plus à un leurre plutôt qu’à un investissement.


Le phénomène

  

Usocial, Fanbullet, Socialkik et bien d’autres encore. Avec l’essor des réseaux sociaux, Internet a vu apparaître des dizaines de sites comme ceux-là. En réalité, ils proposent tous à peu près le même genre de produits: des fans Facebook pour votre page ou des followers pour votre compte Twitter (environ 1000 pour une centaine d’euros ou de dollars). Mais cela ne s’arrête pas là, vous pouvez aussi acheter des vues pour vos vidéos sur Youtube ou des visites pour votre site web.

Beaucoup d’entreprises qui débutent ou de jeunes blogueurs se laissent tenter par ces techniques qui boostent «artificiellement» leurs nombres d’abonnés sur les réseaux sociaux. Cette augmentation n’est pas totalement artificielle, dans le sens où ce sont de «vrais» comptes Facebook ou Twitter qui vont compter parmi les nouveaux abonnés achetés de cette façon: à priori, il n’y a pas de manipulation informatique illégale à proprement parler.

  
achats de fans exemple pack
Fig. 1 -Exemple de pack

Ces entreprises qui flirtent avec l’illégalité

Ces entreprises qui vont vous proposer des milliers de fans sur votre page Facebook pour quelques centaines de dollars, peuvent vous faire ces offres grâce à plusieurs techniques.

La technique légale revendiquée par la plupart est l’utilisation de leurs bases de données, de leurs réseaux gigantesques et de leurs partenaires. De cette manière, ils vont pouvoir concentrer les regards sur votre page et inciter les internautes à suivre votre page Facebook ou votre compte Twitter. La plupart de ces sites proposent même de cibler vos futurs abonnés afin qu’ils correspondent au type de personnes que vous désirez (en fonction de leur pays de résidence, leur passion...)

Cependant, d’autres techniques existent, mais elle ne sont pas mises en avant car elles sont moins légales.

Par exemple, certains vont créer des milliers de faux-comptes. Par ce biais, il est facile de proposer des milliers de fans venant des quatre coins du monde avec des passions divers et variées (puisque les comptes sont créés de toute pièce). Cette méthode est vraiment proche de l’illégalité car en théorie, les comptes multiples sont interdits sur les réseaux sociaux.

  
exemple de clickjacking détournement de clic
Fig. 2 -Exemple de clickjacking
  

Autre exemple de méthode, peut-être pas illégale mais certainement immorale: le clickjacking, que nous pourrions traduire par détournement de clics. L’internaute clique, croyant visionner une vidéo par exemple, mais en réalité il se retrouve abonné à une page Facebook à son insu.


Un intérêt presque nul

Au delà de ces méthode plus ou moins légale que, d’une certaines façon, vous cautionnez si vous faites affaires avec ces entreprises, l’intérêt d’acheter des fans ou des followers est quasiment inexistant.

Certes, vous allez avoir un ou plusieurs milliers d’abonnés sur votre page Facebook ou votre compte Twitter. Cette poudre aux yeux en éblouira peut-être certains (les plus influençables sûrement), mais pour combien de temps?

En effet, à quoi cela sert-il d’avoir plusieurs milliers d’abonnés s’il n’existe aucune interaction avec ceux-là. Car il ne faut pas se leurrer, ces abonnés là (qu’ils existent physiquement ou non) ne participeront pas à la vie de votre réseau: il ne vous retweeteront pas, ils ne vous mentionneront pas, ils ne partageront pas vos posts et il n’y réagiront certainement pas (ni commentaire, ni«like»...) Ils ne serviront tout bonnement à rien.

Et bien que certaines personnes puissent être impressionnés par le nombre d’abonnés que vous avez, elles comprendront vite que ce n’est qu’un mauvais maquillage car en réalité, il n’y a aucune réelle activité au sein de votre page Facebook. En regardant de plus près, vous pourrez souvent voir des pages Facebook avec plus de 1000 fans mais à peine une poignée de «likes» sur les posts proposés: dans ce cas, vous pouvez être certains que la plupart des fans n’ont pas été obtenus «naturellement».


Construisez une communauté, pas une armée d’épouvantails

Pour conclure sur le sujet, nous vous conseillons d’augmenter votre nombre de fans sur Facebook et de followers sur Twitter de manière naturelle.

Oui, payer une centaine de dollars serait plus rapide. Oui, cela vous demandera certainement beaucoup de temps et d’implication pour augmenter votre nombre d’abonnés. Mais ces abonnés seront là pour vous, votre entreprise et le contenu que vous proposez. Ils seront donc plus à même à interagir avec vous, à donner leur avis et à partager vos posts.

Quand nous parlons de présence sur les réseaux sociaux pour les entreprises, nous parlons de la construction d’une véritable communauté et non d’une armée d’épouvantails. Ce n’est pas tout d’avoir des fans, car ce qui compte au final, ce sont les interactions! Alors plutôt que de chercher la facilité et la quantité, prenez votre mal en patience et faites en sorte de proposer de la qualité pour gagner des fans et followers «de qualité».

Publicité
Les 1ers pas de votre enterprise sur l'Internet

Téléchargez notre eBook gratuit !

Retrouvez cet article ainsi que beaucoup d'autres conseils dans notre eBook "Les premiers pas de votre entreprise sur l'Internet" téléchargeable gratuitement en cliquant ici.

Quelques articles que vous allez aimer...