loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Twitter: Protéger sa confidentialité et maîtriser son e-réputation

Twitter: une place publique

Lorsque nous parlons de Twitter, il est difficile de concevoir quelconque maîtrise de ce que l’on poste puisque ce média social est plutôt considéré comme une place publique sur laquelle les internautes partagent leurs opinions. En effet, chaque tweet posté est (en théorie) visible par tout le monde.

Pourtant, vous pouvez (ou devez?) tout de même maîtriser votre e-réputation lorsque vous utilisez Twitter. Encore plus lorsque vous tweetez sous votre propre nom ou celui de votre entreprise.


Tweeter de manière confidentielle

Bien que selon nous, il n’y ait aucun intérêt d’utiliser Twitter ainsi, il existe deux façons de tweeter de manière quasiment confidentielle si vous le désirez.

La première consiste à créer un compte sous un pseudonyme. Contrairement à Facebook, il est possible sur Twitter de s’enregistrer sous un pseudonyme ou un surnom. (Par contre il est interdit de le faire en empruntant le nom d’une autre personne, bien évidemment). Ainsi, vous pourrait utiliser Twitter sans faire part de votre identité et tweeter de manière plus confidentielle. L’intérêt est limité car Twitter devrait être utilisé pour construire votre e-réputation ou celle de votre entreprise et non pour resté confidentiel.

La seconde solution, moins radicale, consiste à vous rendre dans la section «Compte» de vos paramètres Twitter et de sélectionner la case «Protéger mes Tweets». Cette option vous permettra de choisir les personnes qui pourront voir vos tweets à l’avenir. Les abonnés de Twitter ne pourront pas suivre vos tweets automatiquement car il faudra que acceptiez leur demande au préalable. Encore une fois, cette solution semble peu intéressante étant donné que vous souhaitez atteindre le plus grand nombre de personnes. Cependant cela vous donne un contrôle plus précis sur les personnes qui suivront vos tweets: cela peut être utile pour les débutants sur la Twittosphère.


Maîtriser son e-réputation

Cependant, bien que nous estimions que rester confidentiel sur le réseau Twitter est sans réel intérêt, ce n’est pas pour cette raison que vous ne devez pas y maîtriser votre image et votre e-réputation. Twitter est une place publique donc tout ce que vous dites pourra être entendu, partagé et amplifié. Il vous faut donc être très prudent.

Pour cela, la première astuce est de toujours réfléchir à deux fois avant de poster quoique ce soit. Vous ne voulez pas afficher publiquement votre vie personnelle? Parfait! Twitter n’est pas vraiment fait pour cela de toute façon. Alors évitez de poster des photos ou des tweets trop personnels. Préférez poster les articles ou les vidéos qui vous ont intéressés puis partagez vos opinions et entrez dans des discussions. Mais faites toujours attention à ce que vous dites et la façon dont vous le dites car en 140 caractères, vous pouvez être mal compris voire créer la polémique.

Dans la même optique, faites attention en partageant des informations. Véhiculer une fausse information ou une rumeur (même malgré vous) pourrait être dommageable pour votre image ou celle de votre entreprise. Pour plus de détail, lisez notre article sur le sujet.

Deuxième astuce afin de maîtriser votre image sur Twitter: faire attention aux spams. Les spams sont une vraie maladie sur les réseaux sociaux, surtout sur Twitter. D’abord, faites donc très attention aux personnes qui vous suivent et celles que vous décidez de suivre car certains comptes ne sont créés que pour véhiculer des spams. Dans ce cas, vous n’avez aucun intérêt à les suivre et vous avez tout intérêt à les bloquer s’ils vous suivent.

  

De plus, faites très attention aux messages privés que vous recevez. Ne cliquez pas sur les liens qu’ils proposent si vous trouvez ces messages suspects car ce sont certainement des spams. La plupart de ces spams sont envoyés à l’insu des expéditeurs et cette mésaventure pourrait vous arriver si vous cliquez dessus à votre tour.

  
Message Direct Twitter Spam
Fig. 1 - Exemple de spam en Direct Message
  

Enfin, il en est de même pour les mentions. Il est possible que vous soyez «mentionné» par une personne sur Twitter et que dans le tweet apparaisse uniquement un lien sans aucun autre texte. Souvent, ces tweet seront aussi des spams. Évitez donc de cliquer sur le lien.

  
Tweet Mention Twitter Spam
Fig. 2 - Exemple de spam dans une mention

Être responsable

Pour conclure, Twitter étant ouvertement considéré comme une place publique, vous êtes responsables de la maîtrise de votre image et de la publication d’éléments personnels ou non. Soyez simplement prudents et réfléchis quant à l’utilisation de Twitter et aux posts que vous diffusez.

Quelques articles que vous allez aimer...