loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

10 choses à ne pas dire à un graphiste

Si vous démarrez en affaires, il est très probable que vous ayez à faire appel à un graphiste ou une agence de graphisme: créer un logo, développer un site Web, faire une brochure... Car, vous le savez, faire appel à un professionnel est le plus souvent la meilleure solution pour arriver au meilleur résultat.

Cependant, si vous voulez paraître sérieux et professionnel face à un graphiste ou une agence, il est nécessaire que vous connaissiez un peu mieux cette profession qui soigne l’image de votre entreprise au même titre que la médecine soigne votre corps.

Voici donc 10 choses que vous devriez évitez de dire à un graphiste et pourquoi.


“Avons nous vraiment besoin d’un contrat?”

Attention! En tant que futur client, cette question (une fois posée) vous ôte toute forme de crédibilité. Que vous soyez une excellent client ou que vous n’ayez rien à vous reprocher n’a rien à voir avec le fait de rédiger un contrat.
Car évidemment, un contrat est l’unique moyen d’officialiser le travail et de mettre sur papier ce que vous allez avoir pour votre argent. Cela clarifie la relation, la rend officielle , vous protège vous (le client) comme le graphiste et puis permet souvent de rajouter une clause de confidentialité qui rassurera tout le monde.

“Ça n'était pas inclus?”

Bien évidemment, la rédaction d’un contrat permet d’éviter ce genre de phrases et de malentendus. Mais avant cela, il y a l’offre de services.
Pour les gros projets (qui peuvent coûter plusieurs centaines voire milliers de dollars), un graphiste sérieux vous proposera toujours une offre de services en bonne et due forme avant même de rédiger un contrat. Il y expliquera exactement le travail qu’il fera pour vous, dans quels délais et pour quel prix. Mon conseil: Demandez et lisez toujours cette offre de services avant de signer un contrat.

“C’est urgent! J’en ai besoin pour hier”

Un professionnel du graphisme sait que le temps c’est de l’argent, donc il a l’habitude des planning serrés. Pour autant, espérer que votre demande sera traitée du jour au lendemain est utopique. Simplement parce que vous n’êtes pas le seul client pour lequel ils travaillent.

Cependant, pensez que travailler dans l’urgence, c’est comme les heures supplémentaires: c’est possible mais ça coûte plus cher. Alors si le travail est vraiment urgent et que vous être prêt à payer 30 à 50% plus cher, faites le savoir, certains professionnels vous proposeront des options.

“Faites quelque chose de simple et pas cher”

Faites toujours attention en utilisant le mot “simple” car n’ayant pas assez de connaissances en graphisme, vous estimerez souvent qu’un travail semble simple alors qu’il ne l’est pas du tout.
Souvent quelque chose qui parait simple (petit site Web, carte d'affaires...) demande tout de même beaucoup d’efforts: recherche d’idées, recherche et réflexion marketing, préparation, conception, optimisation... Ceci ne veut pas dire qu'un travail de graphisme ce sera forcément "long et cher", mais si vous demandez du "simple et pas cher", vous risquez d'obtenir du "rapide et mauvais" (peu ou pas de recherche, peu ou pas de réflexion...).

“Faites ce design et si c’est bon, je vous embauche pour le reste du travail”

Tentons une analogie simple entre le travail de graphiste et celui de dentiste:
 Oseriez-vous demander à un dentiste de vous soigner une dent gratuitement pour décider ensuite si vous voulez le garder pour vos soins futurs? Ridicule n’est-ce pas?

Et bien c’est exactement la même situation avec un graphiste. Pour décider si vous désirez travailler avec ce professionnel ou un autre, jugez-le sur son portfolio et ses expériences. Ou bien demandez-lui d’effectuer un petit travail, mais payez-le pour cela.

Publicité

“Mon budget est de 50$/€”

Avant de faire de telles déclarations, qui pourraient nuire à votre image professionnelle, renseignez-vous correctement sur les tarifs du marché. Si vous désirez embaucher un designer avec quelques années d’expérience, il vous en coûtera en moyenne 50$/€ pour une heure de travail. Pour une agence, vous pouvez souvent compter bien plus...

“Mettez toutes ces informations... en très gros!”

Cette demande est l’une des plus typiques, mais si vous ne l’avez pas appris auparavant, vous ne pouvez pas savoir que trop d’information va obligatoirement tuer le message que vous souhaitez faire passer. Et une police plus grosse ne va pas toujours permettre d’améliorer l’impact sur le consommateur.

Sur une affiche ou une brochure, par exemple, il sera plus efficace de privilégier les images avec des mots-clefs et des phrases courtes.

“Mettez du rose avec le vert fluo!”

Dans ce cas-là, il ne s’agit plus uniquement de marketing mais surtout de graphisme. Ce type de demande, vous en ferez toujours et c’est bien naturel. Mais faites en sorte que ce ne soit que des suggestions et non des demandes catégoriques.

Le graphiste sera ensuite là pour vous aiguiller vers les meilleurs choix graphiques à faire. Mon conseil: Faites-lui confiance! Vous l’avez choisi pour son expérience et son talent, rappelez-vous...

“Vous n’avez qu’à prendre une photo ou faire une petite vidéo...”

Encore une fois, évitez ce genre de réflexion qui démontrerait votre manque de professionnalisme. Vous n’allez pas chez le boulanger pour acheter un kilo de tomates? Alors n’allez pas demander à votre graphiste de faire quelque chose qui n’a rien à voir avec sa profession.
Par contre, demandez-lui s’il connait un photographe qui pourrait faire le travail. Souvent les graphistes et les agences ont de très bons contacts dans ces domaines plus artistiques (photographie, illustration, monteur vidéo...).

"Vous pouvez me donner des fichiers originaux? Je souhaite les modifier moi-même..."

Il faut savoir que lorsque vous embauchez un graphiste pour un travail, vous ne payez que pour avoir le résultat final (un logo, une carte d'affaire, un dépliant par exemple...). Mais en aucun cas vous n'avez payé pour avoir le fichier original qui a servi à la confection du document demandé. C'est en fait aussi aberrant que de demander ses recettes au cuisinier d'un grand restaurant. De plus, sachez que le fichier original vous serait certainement inutile car vous ne possédez sûrement pas les outils informatiques nécessaires à sa modification (ceux qu'utilisent le designer graphique).
(Merci à Félix Arseneau de m'avoir rappelé cette phrase que les graphistes entendent si souvent...)

Publicité
Les 1ers pas de votre enterprise sur l'Internet

Téléchargez notre eBook gratuit !

Vous avez aimez cet article? N'hésitez pas à télécharger gratuitement notre eBook "Les premiers pas de votre entreprise sur l'Internet" en cliquant ici.

Quelques articles que vous allez aimer...