loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Médias sociaux et veille: Scrutez vos concurrents!

La veille concurrentielle, indémodable et inévitable

La veille concurrentielle. Passage obligatoire pour toutes les entreprises dignes de ce nom, des plus petites aux plus grandes (surtout les plus grandes!). Car oui, comment être le plus intéressant aux yeux des consommateurs si on ne se renseigne pas sur l’actualité de nos concurrents?

La veille concurrentielle est un travail inévitable et complexe. 
Il s’agit de surveiller toutes les informations disponibles sur un concurrent: choix stratégiques, évolutions, innovations, bilans financiers, communiqués, promotions... Pour cela, tous les moyens sont bons, dans le respect de la légalité bien sûr (officiellement tout du moins): Presse écrite, salons, rencontres professionnelles et Internet bien évidemment!

Et - petit conseil - il vaut mieux que vous soyez certains des sources et de la véracité de ces informations. Ce serait dommage de prendre une décision en fonction d’informations erronées...

Médias sociaux, le nouvel outil de veille incontournable

En matière de communication, les médias sociaux sont une véritable révolution. Ils ont chamboulés nos habitudes et de très nombreuses entreprises ont désormais franchi le pas pour communiquer aux consommateurs via ces outils.

Les médias sociaux sont par conséquent une source intarissable de renseignements sur vos concurrents. Sur les comptes officiels d’entreprises sur Twitter ou Facebook, vous pourrez suivre leurs évènements, promotions, actualité, etc... Même si l’information est souvent très contrôlée (car destinée aux consommateurs), elle a au moins le mérite d’être sûre et rapide.

Sortez des sentiers battus!

Mais la liberté des médias sociaux vous offre un autre avantage: celui de sortir des sentiers battus! Suivre les comptes officiels d’un concurrent est une chose. Mais vous pouvez aller un peu plus loin.

Grâce à Twitter par exemple, n’hésitez pas à rechercher et suivre les personnes qui annoncent être employés par votre concurrent. C’est plutôt rare, mais ça peut s’avérer efficace. En effet, un employé, dans le feu de l’action, peu rapidement laisser filer quelques informations croustillantes au sujet de votre concurrent. Ou carrément révéler les dessous (plus ou moins sombres) de l’entreprise. [Voyez cet exemple pour le fast-food européen «Quick»]

N’hésitez pas à faire aussi des recherches ciblées dans la twittosphère en général, à l’affut d’un ou plusieurs tweets concernant votre concurrent. Soyez inventifs et essayez plusieurs combinaisons de mots. Vous pourriez des informations intéressantes et quelques fois non-officielles... 

Par contre, ces informations n’étant pas distillés par les comptes officiels des entreprises sont bien sûr à prendre avec des pincettes. Et si vous pouviez les corroborer rapidement avec d’autres sources, ce serait plus prudent.

Un dernier conseil: la discrétion

Pour effectuer une veille concurrentielle sur les médias sociaux, vous pouvez bien évidemment utiliser vos comptes officiels d’entreprise. Mais pour éviter qu’un de vos concurrents ne décide de vous bloquer pour une raison ou pour une autre, nous vous conseillons plutôt d’utiliser un compte personnel. Ce sera plus discret.

Dans les cas extrêmes, sachez que Twitter vous propose aussi de créer un compte sous un pseudonyme (contrairement à Facebook). C’est une technique très utilisée dans le milieu politique par exemple... Pour observer sans être observé!

Quelques articles que vous allez aimer...