loader

Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 2 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans eval() (ligne 13 dans /home/lacliniq/webapps/pathways/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Vous êtes ici

Recrutement 2.0 et réseaux sociaux: état et conseils

Nous entendons de plus en plus parler de recrutement 2.0 ou bien de recrutement à l’aide des réseaux sociaux. Est-ce vraiment surprenant? Les recruteurs sont comme vous et moi: ils savent utiliser la barre de recherche Google et les réseaux sociaux. C’est rapide, facile et cela permet souvent d’apprendre quelques informations sur un candidat en quelques clics. Alors pourquoi s’en priveraient-ils?


Le recrutement 2.0, qu’en est-t-il ?

Un étude intéressante a été menée par la firme Reppler en Septembre 2011 sur 300 recruteurs. On y apprend que 91% d’entre eux ont utilisé les réseaux sociaux à un moment de leurs processus de recrutement (en majorité, juste après avoir reçu la candidature). Pour en apprendre un peu plus sur les candidats, Facebook semble largement préféré à Twitter et LinkedIn.

Lors de leurs recherches, les professionnels du recrutement vont essentiellement se concentrer sur ce qui transparait de la personnalité du candidat (créativité, organisation, communication...) ainsi que sur ses expériences et références professionnelles. Visiblement, ils n’hésiteront pas à éliminer un CV s’ils s'aperçoivent que le candidat à menti sur ses qualifications. Mais attention, les recruteurs avouent aussi que des photos ou des commentaires inappropriés postés sur les réseaux sociaux vont jouer en la défaveur du candidat.


Problème juridiques... et moraux?

À partir de ce constat, certains y voient un problème de morale et d’éthique. En effet, aller chercher des informations personnelles sur un candidat en passant par les réseaux sociaux est-il moralement acceptable? De plus, est-il acceptable de recruter ou non un candidat en tenant compte de ces informations?

Certains pays vont répondre juridiquement à cette question en mettant en avant que la consultation de ces réseaux ne doit en aucun cas être une source de discrimination. Ils condamnent généralement une procédure de recrutement sur la base de critères discriminatoires (sexe, âge, origine, situation familiale par exemple...) Cependant, nous pouvons nous poser la question de l’utilité de ces lois tant elles sont vagues. En effet, décider d’un recrutement en fonction des photos et commentaires postés par le candidat sur les réseaux sociaux entre-t-il dans ces critères discriminatoires? Rien ne semble moins sûr.

Puis bien qu’il existe des lois sur le respect de la vie privée lors des recrutements, peut-on encore parler de «vie privée» lorsqu’un candidat partage publiquement ses photos, ses commentaires, ses opinions... sans contrôler la visibilité de ces informations?


En tant que (potentiel) candidat, que faire?

Que vous soyez présentement en train de chercher ou non du travail, gardez en tête que les recruteurs (ou même vos employeurs actuels) peuvent facilement chercher des informations sur vous via Internet et les réseaux sociaux. Étant donné les frontières juridiques floues quant à l’utilisation des réseaux sociaux par les recruteurs, il vaut mieux que vous preniez en main se sujet.

Mais la solution n’est pas de se rendre invisible car une image professionnelle positive sur le web pourrait vous aider à décrocher un job. Nous vous conseillons donc une stratégie qui nous parait être la meilleure: mettez-vous à la place du recruteur et posez-vous la question, qu’aimerais-je voir ou que n’aimerais-je pas voir à mon sujet si je devais me recruter pour un job?

Pour cela, il va s’agir de maîtriser votre image sur le web. En résumé, il va vous falloir faire un point sur votre e-réputation puis vous allez devoir corriger ce qui doit l’être (fermer des comptes sur certains sites, supprimer des articles, éventuellement contacter des webmasters...). Surtout, il vous faudra régler correctement les paramètres de sécurité sur les réseaux sociaux que vous utilisez à titre personnel. Sur ces réseaux sociaux (le plus souvent Facebook), faites en sortes que vos informations personnelles ne soient visibles que par vos amis (et par la même occasion, pensez a bien choisir vos amis sur ces réseaux). Pour plus de détails au sujet de la maîtrise de votre image, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.

Une fois ce «ménage» et ces quelques réglages effectués, vous avez la possibilité de parfaire votre image professionnelle sur le web pour mettre en avant vos qualités de candidats vis à vis d’éventuels recruteurs. Pour cela, favorisez des réseaux sociaux comme LinkedIn (international) ou Viadeo (Europe essentiellement) et faites en sorte de de renseigner correctement vos comptes et de les tenir à jour régulièrement. Vous pouvez aussi utiliser vous créer un compte sur un site de recherche d’emploi afin d’y créer un profil professionnel (Monster est certainement un des meilleurs pour cela). Enfin, vous pouvez compléter tout ça en vous créant une page About.me à votre nom. Vous y mettrez une photo, un résumé professionnel succinct et les liens vers les réseaux sociaux que vous désirez. L’avantage d’une page About.me est surtout son bon référencement sur les moteurs de recherche, utilisez-là comme une page qui vous représente et qui guide l’internaute dans la recherche d’informations vous concernant.

Ainsi, il est très important que vous fassiez en sorte de ne rien laisser au hasard. Vous avez l’habitude de montrer ce que vous valez lors des entretiens professionnels alors montrez le aussi sur Internet. Montrez aux employeurs et recruteurs exactement ce que vous désirez montrer et orientez-les pour qu’ils apprennent à vous connaître de la manière dont VOUS le souhaitez. Mais pensez qu’un recruteur vient surtout fouiller sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur votre personnalité alors donnez-lui ce qu’il cherche: restez professionnel en évitant de paraître trop froid ou trop «institutionnel» (la page About.me peut vous être d’une grande aide pour cela).

Les recruteurs utilisent le web et les réseaux sociaux comme des outils d’aide au recrutement alors utilisez-les à votre tour comme des outils pour vous présenter professionnellement.

Quelques articles que vous allez aimer...